• Le sel

    N'ajoutez jamais de sel aux aliments pour bébés et évitez les soupes contenant du sel ajouté. Si vous envisagez de faire une purée à partir de plats préparés pour le reste de la famille, assurez vous de ne pas les saler pendant la préparation : chacun salera son plat à sa convenance, à table.

    N'ajoutez jamais de sel aux aliments pour bébés et évitez les soupes contenant du sel ajouté. Si vous envisagez de faire une purée à partir de plats préparés pour le reste de la famille, assurez vous de ne pas les saler pendant la préparation : chacun salera son plat à sa convenance, à table.

    7 à 12 mois : 1g de sel (0,4g de sodium) par jour
    1 à 3 ans : 2g de sel (0,8g de sodium) par jour

  • Le sucre

    L'ajout de sucre peut contribuer à abîmer les dents du bébé. Utilisez des substituts tels que la purée de banane, le lait maternel ou en poudre pour adoucir les aliments si vous le jugez nécessaire.

  • Le miel

    Évitez le miel jusqu'aux 12 mois du bébé, car il peut arriver qu'il contienne des bactéries. Il risque aussi de détériorer les dents.

  • Noix, noisettes et autres fruits secs

    Pour éviter les risques d'étouffement, les enfants de moins de 5 ans ne doivent pas manger ces fruits entiers.

Allergies

La prévalence des allergies et intolérances alimentaires chez les enfants de 0 à 3 ans s'étend de 2 à 4%. Un petit nombre d'aliments est responsable de la plupart des allergies alimentaires. Il s'agit du lait de vache, des œufs de poule, du soja, des noix, du blé, du poisson et des fruits de mer. Environ 90% des enfants sont débarrassés de leur allergie après l'âge de 3 ans.

Allergie à l'arachide (cacahuète)

Chez les enfants à haut risque (à savoir ceux qui ont des antécédents familiaux en matière d'allergies, ou ceux qui sont déjà allergiques à un autre aliment), les produits contenant de l'arachide peuvent être intégrés au régime à l'âge de six mois, après en avoir parlé à votre médecin, auxiliaire médical(e) ou spécialiste et s'il vous indique que c'est sans risque.

Allergie aux protéines contenues dans le lait de vache

Si votre enfant réagit au lait de vache, vous devez voir votre pédiatre. Si une allergie aux protéines contenues dans le lait de vache est diagnostiquée, il vous faudra éliminer ce produit du régime alimentaire de votre enfant, ainsi que tous les produits qui en contiennent. Cette suppression pourrait être synonyme de faible apport en protéines, en calcium et en énergie ; il est donc essentiel que vous demandiez conseil à un diététicien en pédiatrie, afin d'assurer la santé et la bonne croissance de votre enfant.